SOLENTISSIME

C’est bien connu dans cette partie EST de la Manche les îles sont peu nombreuses, trop petites pour accueillir la dizaine de croiseurs et la trentaine d’équipiers du rallye de l’Ascension 2017.

En cherchant bien, le commodore Mike, a fini par en trouver deux convenables, l’Angleterre la grande et Wight la petite, en face de Cherbourg.

Il fallait les découvrir à quelques 60 milles au cap 350 en ce dimanche 21 mai.

La route est bonne, le vent favorable et la bouée d’atterrissage de Weymouth enroulée en milieu d’après midi. Sympa, l’escale de Weymouth, à la fois grande ville, station balnéaire, port de pêche et de plaisance. Un peu les Sables…

Lundi, farniente sous un soleil de plomb, promenades en ville, dépaysement compris, premières pintes, burgers à midi et fish n’chips le soir pour ceux qui ne cuisinent pas ou mal. Début de soirée fort réussi sur SANTAL II, le Catamaran Mahé 36 de nos amis Catherine et Michel. Un nouveau bateau ça se fête au champagne ! Ainsi l’ambiance alla crescendo, toute proportion égale par ailleurs à la diminution du stock de bulles. Le rallye remercie bien chaleureusement l’équipage de Santal et le couple Morel pour son accueil sur le salon de pont. La Classe !

Mardi 23 mai matinée appareillage pour Yarmouth (Wight) sous la brume, 40 milles dans le léger coton et quelques passes d’armes sous spis plus tard nous longions sans les voir les célèbres Needles, D’où l’utilité des cartes postales en voyage.

Mercredi 24 mai, petite traversée du Solent, cap sur Lymington sur la côte sud, a voir absolument. Attention, il faut aimer lesbateaux, Ici on navigue sur tout, toutes générations confondues. Après le thé : on régate ! Personnellement je ne cherche plus à comprendre pourquoi les français ont été si souvent défaits sur mer. I understood !

Jeudi 25 : Cowes, Île de Wight, à quelques encablures de Lymington pour notre rendez-vous avec les régatiers de « l’Oxford’s cup » (Ouistreham-Cowes) arrivés vers midi. Après quelques péripéties sur Navi (hélice bloquée) et le sur le Mini 6.50 « Mademoiselle » sans moteur nécessitant deux sorties d’assistance de Sjiek, réception au RLYC (Royal London Yacht Club). Echange de burgees (guidons de club) entre présidents et promesses de se revoir pour l’édition 2018 de l’Oxford. En soirée les équipages rallye et régatiers se retrouvèrent autour d’un copieux buffet servi sur la terrasse du restaurant de la marina. 52 personnes pas moins pour applaudir nos sportifs de l’Oxford’s Cup.

Vendredi 26 11 h00 : Tout le Rallye est cordialement invité à assister au départ de la course Cowes-Deauville sur le balcon du mythique RLYC. Le spectacle est de toute beauté. Dans l’après midi la flottille s’ébranle de nouveau en direction d’Albion et de l’ Hamble River, première à droite à l’embouchure de la rivière de Southhampton. Marinas après marinas nous découvrions enfin notre dortoir attitré et ses kilomètres de pontons. Une étape bucolique bien reposante avant d’affronter les quelques 110 milles qui nous séparent de Ouistreham.

Samedi 27 : lecture d’un livre de bord pris au hasard : appareillage 9 h 00, descente de la rivière, 12 h 00 sortie du Solent et virage à droite : Vent SSW force 4, courant favorable 2 nœuds. 15 heures SW 3 puis 2, puis moteur 2000 tours. Ouistreham en vue 02 h 00 (c’est une moyenne) Encore une belle croisière, sous un soleil presque toujours de la partie (voir § Needles), des vents raisonnables en force et en direction.

Que de bons souvenirs, pas de casse cette année, organisation parfaite, équipages disciplinés. Bref toujours et encore beaucoup de félicitations et de remerciements à Mike pour son rallye 2017.

DN le 19 juin 2017

 

Encore quelques photos pour le fun, tout est vraiment différent au Royaume Uni, la nourriture, les toilettes.....

 

 

 

Tous derrière....... et lui devant (superbe départ de RAFALE VI)